vendredi 20 octobre 2006

Harmonie entre l'arbre et le pot

Par Philippe Leblanc (BCL)
Article publié dans la brochure de l'expo Veyrier 2006.
Remise à chaque visiteur.

Le pot fait partie intégrante de la conception du bonsaï.

Il est le plus souvent choisi après la mise en forme de l'arbre, afin de mieux lui correspondre par sa taille, sa forme, sa teinte et sa finition.

La taille et la forme du pot doivent être en équilibre avec les dimensions de l'arbre.
En général, le pot est proportionnel à la masse visuelle de l'arbre.
Sa profondeur doit être en rapport avec la largeur de la base du tronc, et la longueur du pot ne doit pas dépasser les 2/3 de la hauteur de l'arbre.
Couleurs et textures sont choisies en fonction du caractère de l'arbre, en harmonie ou par contraste avec les teintes et textures naturelles de l'écorce et du feuillage..

D'un point de vue pratique, l'eau d'arrosage doit s'écouler rapidement, grâce à des trous de drainage adéquat, mais le récipient doit tout de même retenir suffisamment l'humidité pour maintenir l'arbre en bonne santé.
Le matériau doit aussi être résistant au gel, surtout pour les espèces cultivées à l'extérieur en toutes saisons.

Il doit contenir le volume de terre nécessaire pour accueillir les racines de l'arbre et permettre son développement pendant 2 ou 3 ans, jusqu'au prochain rempotage.

Tout l'équilibre de la composition tien dans l'harmonie entre l'arbre et le pot. Il constitue par ailleurs la base du tableau que l'on veut créer.

Si l'intérieur du pot est toujours brut et non émaillé, l'extérieur peut revêtir différents aspects.
On utilise plus souvent des teintes naturelles, discrètes, et une texture non vernissée car ces caractéristiques conviennent à de nombreux styles et de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes.
Les couleurs vives ou pastel, si elles sont bien choisies peuvent constituer un complément étonnant et très réussi, par exemple pour une espèce à feuillage d'automne très colorée ou à fleurs vives.
Les céramiques vernissées permettent également de réaliser certaines associations de teintes subtiles. Les teintes douces, et brillantes, s'accorderont parfois très bien avec les colorations naturelles des feuillages.
Enfin, il faut citer les effets originaux de teintes et de textures que produisent les émaillages craquelés et mouchetés d'un bel effet.

On trouvera des pots de provenances variées. La Chine, Taiwan, la Corée sont les principaux fabricants, mais on trouve de plus en plus en Europe, d'excellents potiers capables de créer de véritables œuvres d'art.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails