jeudi 19 octobre 2006

Comment créer un bonsaï ?

Par Philippe Leblanc (BCL)
Article publié dans la brochure de l'expo Veyrier 2006.

Remise à chaque visiteur.

Les amateurs peuvent exercer cette activité à des stades de technicités différentes. Le plaisir procuré n'est pas proportionnel aux qualités artistiques de la réalisation.

Mais quelques notions fondamentales des techniques de culture horticole sont indispensables.
Le facteur de temps, relatif au développement végétal, nécessite toute la patience requise.

Il existe différentes façons de créer un bonsaï :

Le bonsaï à partir de semis
C'est la méthode la moins coûteuse qui demandera le plus de patience. Il n'existe aucune « graines de bonsaï » seul le travail de la taille en fera un bonsaï. Une grande partie des espèces peuvent être traitées en bonsaï.

Le bonsaï à partir de boutures

Cette méthode, plus rapide que le semis, s'appliquera plus ou moins facilement à toutes les espèces en produisant des végétaux de départs intéressants.

Le bonsaï à partir de techniques de multiplications
Le marcottage ou le greffage permettent assez rapidement d'obtenir de bon résultat. Ces techniques requièrent de bonnes connaissances horticoles.

Le bonsaï à partir de végétaux de pépinière
On peux trouver des spécimens intéressant de petits arbres, et de nombreux arbustes qui se prêtent à une taille qui leur permettra de créer de beaux bonsaï.

Le bonsaï à partir de prélèvements dans la nature
La nature « nanifie » naturellement certains arbres, lorsqu'ils poussent dans des conditions difficiles. La neige, les chutes de pierres, un mélange de terre réduit, le bétail, constituent des outils naturels à la création de formes particulièrement intéressantes. L'amateur averti trouvera un grand intérêt dans ces prélèvements qu'il effectuera avec autorisations et grâce à des techniques adaptées.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails