mardi 9 juin 2009

A défaut d’une Rolls, une BMW fera l’affaire…

Dans l’article précédent j’évoque : notre difficulté à être patient cumulée avec notre aptitude pour l’impatience...

Heureusement que pour nous soigner, on a inventé la culture du bonsaï ! …

Lorsque que vous expliquez aux gens non initiés :

· Que le yamadori que vous venez de prélever restera en pot de culture pendant 3 à 4 ans.
· Que seulement après ce laps de temps, démarrera sur 6 ou 7 ans, un travail spécifique de taille et de mise en forme.
· Que ce n’est finalement qu’après environs 10 ans de culture en pot, que l’arbre commencera à ressembler à un bonsaï…


Ces gens là vous disent : « Tu en as de la patience… ! »

Patience toute relative car le yamadori que voici est le pure fruit de mon impatience.

En réalité il représente le lot de consolation de ma dernière sortie de prélèvement.
Cette promenade en montagne m’ayant légèrement laissé sur ma faim…

Voir : « Ma rencontre avec un Top-modèle ».

C’est pourquoi je me suis contenté d’un modèle de second choix…

Comme dirait l’autre : « A défaut d’une Rolls, une BMW fera l’affaire… »







Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails