Feel-Spirit est un grand fourre-tout qui parle de tout, sauf quand ça ne touche pas au bonsaï et aux arbres.

Un mélange de découvertes pour décrypter, la « psychopathie arboricole » qui anime le Bonsaïka.

Des petits papiers, grandes sagas, belles rencontres, providentielles sorties, délicieuses formules, bruyantes vidéos, étonnantes images, incontournables buzz et improbables décalages avec le monde « réel » du Bonsaï, le tout nappé de l’esprit de Phil.

Entré libre et gratuite.
Attention parfois vous pourriez rire un peu.

lundi 17 mai 2010

Evolution d’un Pin Mugo Cascade (en culture Bonsaï depuis 1993)

Ce pin a été prélevé en Haute Savoie dans les années 80. J'ai débuté le travail en 1993.

Cet article montre la très lente progression de l’amateur autodidacte que je suis.

Je m’amuse en regardant ces images de constater les « cascades » d’erreurs commises lors de mes premières interventions sur cet arbre.

On peu ainsi mesurer 2 choses. :
Le chemin parcouru de puis 1993, et la lente prise de conscience des différentes erreurs.

On pourra également évaluer la route qu’il reste encore à accomplir pour obtenir un bonsaï digne de ce nom.
J’envie l’amateur qui débute aujourd’hui, car on trouve maintenant en Europe des artistes formateurs de grande qualité. Cela permet de passer beaucoup plus rapidement les niveaux d’expérience.
Voici en image l'évolution du travail :

Première Photo prise en 1993

Première mise en forme. Je deside de l'incliner et le travailler en forme semi cascade.





Mise en pot de culture.Deuxième rempotage en 1996.


2004 l'arbre a pourssé vigoureusement. C'est la 2ème mise en forme.


En 2005, une nouvelle évolution.

La forme de l'arbre sera orientée en Cascade plutôt que Semi Cascade.



Ici en Aout 2008

Ici en avril 2009 avec son nouveau pot


Ici en Octobre 2009 après une légère taille et une ligature des branches secondaires.




En 2010, sur les conseils de Jean Paul Polmans, (Voir ICI) l’arbre est transporté* dans un nouveau pot. (*On change le pot sans intervention sur les racines.)

Jean Paul trouvait l’arbre plutôt « Féminin » et d’après lui le pot carré gris l’alourdi visuellement. Il l’avait comparé à un Panzer Allemand. (Char d’assaut)

Si je résume sa pensé, c’est comme regarder danser une ballerine avec des chaussures de montagne…

Bref, puisque je suis un garçon influençable, j’ai choisi de mener l’expérience jusqu’au bout.

Je fis confiance à Jean Paul, en faisant réaliser sur mesure un pot aux formes conseillées.

Ce nouveau pot, plus « féminin », à été réalisé spécialement pour cet arbre par le potier anglais John Pitt .

1 commentaire:

Kob a dit…

Pas mal. Il ressemble au pin sylvestre de benavente avec juste quelques années de culture en moins. Belle formation en tout cas.

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails