Feel-Spirit est un grand fourre-tout qui parle de tout, sauf quand ça ne touche pas au bonsaï et aux arbres.

Un mélange de découvertes pour décrypter, la « psychopathie arboricole » qui anime le Bonsaïka.

Des petits papiers, grandes sagas, belles rencontres, providentielles sorties, délicieuses formules, bruyantes vidéos, étonnantes images, incontournables buzz et improbables décalages avec le monde « réel » du Bonsaï, le tout nappé de l’esprit de Phil.

Entré libre et gratuite.
Attention parfois vous pourriez rire un peu.

jeudi 6 septembre 2012

Bonsaï Burqa

Vous pensiez avoir tout vu en matière de bonsaï… ?
Détrompez vous car le billet d’aujourd’hui va vous offrir une sérieuse mise à jour.

Récemment sur Facebook, j’ai accepté la demande de « Burka Bonsaï » à rejoindre mon groupe « d’amis ».
Frappé au départ par un sens de l’humour qui dépasse les degrés  que je me fixe, j’ai rapidement compris qu’il ne s’agirait peut être pas d’une plaisanterie.

Alors de quoi s’agit t-il…? 




Une « fusion culturel » dans la pratique du bonsaï ?
Une dégradation de la liberté du bonsaï à exposer ses formes ?
Une première démarche vestimentaire en marge des futures « bonsaï fashion week » ?
Une preuve qu’il y a des styles de bonsaï plus féminin que d’autres ?

Je vous laisse le soin de poursuivre les interrogations de cette « Talibanisation » du bonsaï.

En attendant voici 5 bonnes raisons qui font que désormais nos bonsaï porteront (de leur plein grés) une burqa.

No 1 - Une égalité sans précédent : En effet tous les bonsaï de votre collection qui ont déjà un statu d’égalité à vos yeux, auront désormais un statu égal au yeux des juges et des visiteurs de chaque expo internationales. Taliban tu nous unis tous autour de notre passion. Merci.

No 2 - A bas les provocations : Fini les artistes hors du communs qui complexent l’humble amateurs qui ne lui arrivera jamais à la cheville. Taliban tu brises les inégalités artistiques. Merci.

No 3 - Yamadori nous ne troublions pas : Bien vivant sous ta burqa tu ne souffrira plus jamais de l’admiration envieuse de l’amateur préleveur, qui passera près de toi sans distinguer ta beauté préservé. Taliban tu préserves la nature des prélèvements sauvages. Merci

No 4  - Une couverture du tonner : Branches alternés, nébari inexistant, courbes moles… autant de défauts de formes que tu pourras cultiver sans crainte de la critique des autres.
Taliban tu les rends tellement beaux. Merci.

No 5 – La multifonction : Voile d’hivernage, serre d’acclimatation, protections contre les oiseaux, les chats, la grêle et même cache pot ! Un bout de tissu qui réinvente le couteau suisse. Taliban tu as enfanté THE SOLUTION. Merci

Bonsaï Burqa : désormais il existera une solution qui couvrira de la tête au pieds l’intégrale des problématiques du bonsaïka.




1 commentaire:

Owen Bonsai a dit…

The concept for this was both a statement about the ridiculousness of making women cover themselves in some areas of the world as well as an experiment to see how people reacted and interpreted it themselves. Bravo for your opinions on the matter.

This experiment was supposed to be both funny and also a very serious question posed to the bonsai community. It is my personality to be both very serious about bonsai art but also interested in enjoying life and jokes.

Owen

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails