Feel-Spirit est un grand fourre-tout qui parle de tout, sauf quand ça ne touche pas au bonsaï et aux arbres.

Un mélange de découvertes pour décrypter, la « psychopathie arboricole » qui anime le Bonsaïka.

Des petits papiers, grandes sagas, belles rencontres, providentielles sorties, délicieuses formules, bruyantes vidéos, étonnantes images, incontournables buzz et improbables décalages avec le monde « réel » du Bonsaï, le tout nappé de l’esprit de Phil.

Entré libre et gratuite.
Attention parfois vous pourriez rire un peu.

dimanche 29 août 2010

Bonsaï et anomalies historiques

Une fois n’est pas coutume, nous allons aborder un peu d’histoire sur ce blog.

Aborder ou frôler c’est comme on veut, en tous cas nous n’irons nul part en profondeur avec cet article.

Je vais simplement me contenter de transmettre les images extraites de l’article « SOME ANOMALIES IN THE HISTORY OF MAGICAL MINIATURE LANDSCAPES »

Pour aller plus loin, je vous laisserais le plaisir de parcourir cet intéressant document écrit en 2002 puis mis à jour en 2009. Je ne connais pas le nom de son auteur, mais l’intégrale de cette étude est à consulter ici :
http://www.phoenixbonsai.com/BigPicture/Anomalies.html

Vous y découvriez que bien avant les Chinois et les Japonais, les Egyptiens semblaient déjà, cultiver des arbres en pots.

Cette image provient du temple de la Reine Hatsepsut à Deir el-Bahari.

Une femme apporte une petite plantation d’arbres en pot en guise d’offrande.
D’autres gravures encore montrent clairement que les Egyptiens cultivaient et transportaient des arbres dans des filets ou des pots.

Où comment la culture du bonsaï, rend l’étude de l’Egypte Ancienne passionnante…;-)




Troublante cette icône de la cathédrale de la Transfiguration à Pereslavl, en Russie.

Crée par Théophane, artiste d'origine grecque (1335-1410) ce morceau de bois mesures 18.4 x 13.4 cm. Cette représentation est basé sur la Transfiguration de Jésus-Christ, telle qu’elle est décrite par Luc (Evangile 9:28-36)

Qu’est ce qui à donc inspiré Théophane, en Russie au début du 15ème siècle, pour peindre ce qui semble être deux bonsaï japonais sur une icône religieuse, illustrant le Nouveau Testament… ?

Des oliviers en pleine terre auraient éventuellement pus être raccord avec l’histoire, mais il semble que ces 2 arbres ne soient même pas des oliviers…

La culture du bonsaï rend le Nouveau Testament passionnant non ?... ;-)



Et que dire alors de ce tableau de Rembrandt peint en 1665 ?

Ce tableau diversement appelé « Les mariés, Ruth et Boaz » ou « La Fiancée juive », semble représenter un bonsaï dans un jardin d'Amsterdam. La peinture montre un couple debout en plein air devant un mur. (Leur costume est apparemment contemporain de l’époque néerlandaise.) Sur la droite, contre le mur, nous observons ce qui pourrait être un arbre planté dans un pot carré non émaillé.

L’art baroque européen deviendrait il passionnant grâce au bonsaï ?... ;-)


2 commentaires:

Igorilla a dit…

Great report, Phil! You brought it to the point! Everything is more interesting in combination with bonsai :D

Greetings,
Igor

Philippe Leblanc a dit…

Hello Igor,

Thanks for this comment.

Imagineering that a gorilla could be interested by bonsaï, get monkey event more clever isn’t it?…;-)

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails