jeudi 17 juin 2010

Un week-end en famille #3 « Ah bon ça vit dehors un bonsaï ? »

Nouvel opus de ma série d’article publié sur le blog « Un Week-end en Famille » parrainé par les magasins Truffaut.

Cette fois ci répondons à un nouveau questionnement intérieur :
« Ah bon ça vit dehors un bonsaï ?»

Pour la faire courte : « Oui ça vit dehors, mais pas comme des SDF… »

En réalité ce que le néophyte ne sais pas encore, c’est que la meilleur façon d’accueillir un bonsaï c’est encore de le mettre à la porte…

L’intégrale de cet article est ICI :
http://www.un-week-end-en-famille.com/jardin/ah-bon-ca-vit-dehors-un-bonsai/#comments


http://www.un-week-end-en-famille.com/
http://www.truffaut.com/

2 commentaires:

Olivier "Manoo" a dit…

Cher Phil, je me permet de compléter ainsi ton explication:
je crois qu’elle ne doit pas se limiter à la différenciation entre arbres tropicaux et de régions tempérées. Explication parfaitement juste, mais trop « biologique » à mon goût.
En effet, les japonais exposent volontiers leurs bonsaïs… en intérieur. Ceci pour en profiter dans leurs espaces de vie, mais aussi pour accueillir et faire honneur à un hôte, pour saluer une saison ou un événement. Ils transportent donc régulièrement leurs arbres, de leur jardin vers leur maison; il y réserve traditionnellement une espace – le tokonoma – (ce qu’est en quelque sorte notre fronton de cheminée :-) . L’arbre n’y est pas laissé plus d’ 1-2 jours (en hiver en particulier) sous peine de dommage mortel.
Je crois que nous pouvons en effet dire que le bonsaï est originellement destiné à nous accompagner dans nos habitations; ses exigences naturelles nous obligent par contre à le cultiver et à l’entretenir dans les meilleures conditions, c’est à dire souvent dehors, exception faite des arbres tropicaux en hiver.
Le saviez-vous: les japonais disent que la taille idéale d’un bonsaï dont on veut profiter dans sa maison devrait être celle qui permet de le porter à une main… pour pouvoir ouvrir la porte avec l’autre. Bon weekend.

Philippe Leblanc a dit…

Merci Olivier pour ce complément d’information utile.

Il est vrai que mon billet, plutôt basique, n’aborde pas cet aspect culturel très japonais.

Je souhaitais simplement apporter une information simple destinée au néophyte.

Tes précisions pourraient faire l’objet d’un développent ultérieur (idée d’un futur article) destiné à ceux qui auront mieux compris ce qu’est un bonsaï.
Merci encore.

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails