lundi 17 août 2009

LE BONSAÏ SUR QUI L’ON RAILLE


Vous vous railler de ma taille ?
Suis-je l’épouvantail Thaï ?
D’ailleurs vos discutailles ne ravitaille que votre bétail.
Par vos tailles, impossible que je me taille.
Aïe aïe aïe, un jour vous perdrez la bataille.
La bataille du timing, par ailleurs.
Car c’est après vos funérailles
Que le bonsaï sur qui l’on raille
Poussera encore vaille que vaille.


Phil.




Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget
Related Posts with Thumbnails